Logo abeille alternative
Synthèse
6

SYNTHESE

 

Pour une vue globale et succinte du sujet , je vous laisse découvrir ces quelques lignes.

Ce traitement par piqûres d’abeilles, appelé aussi apipuncture, est utilisé dans beaucoup de pays à travers le monde.

Il s'agit d'appliquer les abeilles sur la peau pour qu'elles piquent en des points dont l’emplacement est défini par un thérapeute.

Celui-ci, après vérification de la réponse allergique, met en place un protocole en fonction des symptômes.

Sont ainsi définis le nombre de piqûres d’abeilles, leur emplacement, et la fréquence des séances.

Plus de la moitié des personnes traitées ainsi réagiraient à cette thérapie, avec toutefois des nuances dans les résultats.

La seule façon de savoir si celà peut  être bénéfique pour soi, c’est de tester, car on ne peut pas le savoir à l’avance.

Il faut prendre en compte le risque allergique, qui peut survenir à chaque nouvelle piqûre.

Je parle bien sûr du risque d’une allergie sévère pouvant entrainer la mort, si elle n’est pas prise en charge à temps. Une piqûre d’adrénaline (exemple : anapen) peut être prescrite par le médecin traitant.

Ce genre d’allergie sévère est rare, mais on ne peut écarter ce risque.

En cas de doute, prendre conseils auprès d’un médecin urgentiste via le 15.

Se piquer avec des abeilles vivantes, celà implique d’en posséder ou d’y avoir accès.

Parfois, les personnes démarrent cette thérapie avec des dons d’abeilles, puis quelques mois plus tard, si elles poursuivent, elles deviennent propriétaire d’une ou plusieurs ruches. Ces personnes apprennent à s’occuper de leurs abeilles ou laissent cette partie à un tiers qui en a l’habitude.

Techniquement, le prélèvement d’abeilles est simple à faire. Soit on prélève un cadre d’abeilles, soit une quantité plus petite, pour une séance. Vous avez une page explicative pour celà ici.

Un réseau d’apiculteurs volontaires se constitue pour fournir des abeilles au démarrage : le réseau abeilles.

Si vous souhaitez rejoindre le réseau abeilles, merci de m’en faire part, pour que je vous inscrive.

Dans ce traitement, les symptômes dus à la maladie peuvent diminuer et s’accentuer de manière très aléatoire au démarrage, parfois durant quelques mois, tel un effet “yoyo”.Une amélioration est possible dans le temps.

Lorsque l’organisme réagit bien, cette thérapie peut conduire à une réelle amélioration de la qualité de vie.

[Accueil] [Introduction] [Synthèse] [Traitement] [Allergique ou pas] [Thérapeutes] [Réseau abeilles] [Apimondia] [Témoignages] [Photos] [Contributions] [Devenir api] [Liens] [Liste discussion] [Partenariat] [Plan du site] [Contact]