Logo abeille alternative




Synthèse


6

 

Ce traitement par piqûres d’abeilles provoquées, appelé aussi apipuncture, Bee Venom Therapy (bvt), se retrouve dans beaucoup de pays à travers le monde.

Cela consiste à appliquer des abeilles sur la peau du sujet pour qu'elles le piquent, en des points dont les emplacements sont souvent définis par un thérapeute.

Après vérification de la réponse allergique, ce dernier met en place le protocole de piqûres.

Sont ainsi définis le nombre de piqûres d’abeilles, leur emplacement, et la fréquence des séances.

Plus de la moitié des personnes traitées réagiraient à cette thérapie, avec toutefois des nuances dans les résultats.

La seule façon de savoir si celà peut  être bénéfique pour soi, c’est de tester, car on ne peut pas le savoir à l’avance.

Le risque allergique comporte différents niveaux de gravité, et peut survenir à chaque nouvelle piqûre.

Je mets l'accent sur le dernier stade, l'allergie sévère appelé choc anaphylactique.

Celui-ci engage le pronostic vital et doit être immédiatement pris en charge.

Même si cette allergie sévère est rare, on ne peut écarter ce risque.

En cas de doute, prendre conseils auprès d’un médecin urgentiste via le 15.

Une piqûre d’adrénaline (exemple : anapen) peut être prescrite par son médecin traitant.

Une piqûre d'abeilles, c'est douloureux, il faut le savoir :-)

Techniquement, le prélèvement d’abeilles est assez simple à opérer.

Vous avez une page explicative pour cela ici.

Dans ce traitement, les symptômes dus à la maladie peuvent diminuer et s’accentuer de manière très aléatoire au démarrage, parfois durant des mois, tel un effet “yoyo”.

Lorsque l’organisme réagit bien, cette thérapie peut conduire à une réelle amélioration de la qualité de vie.




[Accueil] [Introduction] [Synthèse] [Traitement] [Allergique ou pas] [Thérapeutes] [Apimondia] [Témoignages] [Photos] [Contributions] [Devenir api] [Liens] [Liste discussion] [Partenariat] [Plan du site]